BangBang : bangbangblog.com

Tour d'ivoire

2012 en 12 points

Gabriel Marquis
28 décembre 2012

Voici le moment de l’année où je me transforme en Jean-Luc Mongrain. Mes mon gros yeux oeil de hiboux scrute l’actualité politique, culturelle et cryptozoologique de 2012 à la recherche de 12 points marquants. De bon coups ou de niaiseries et des australopithèques qui les ont proférées….

Je prends un ton sûr, condescendant ou choqué. Ou alors, celui d’un vieux sage. À vous d’imaginer.

1-La fin du monde n’est pas arrivée

Je vous l’avais dit, ô crédules païens!

-Ouais, mais attend y’a cette vielle prophétie écrite sur une stèle papoue aussi…
-Oh merde! Je cours acheter votre livre  » la fin du monde est finalement en 2021″

Plus ça change…

2-La tuerie du Connecticut…

Je ne comprends toujours pas l’attachement qu’ont les américains envers le second amendement… Mais bon, soit. Apparamment, nous remercierons un jour la NRA et les milices qui renverseront un tyran nazi-socialiste-communiste- mangeur –de-fœtus –de- 18 -semaines à Washington.

En attendant, pardonnons leur les massacres et ne nous questionnons pas trop sur les fêlés qui les commettent qui sont justement des collecteurs d’armes semi-automatiques et de fervents défenseurs du port d’arme.

Les armes ne tuent pas, après tout…Ce sont les méchants malades mentaux qui le font.

La solution de la NRA ? Des gentils avec des armes, dans les écoles…. Mais attend…il n’y a pas que dans les écoles qu’il y a des tueries…Bon, alors des gentils avec des armes partout et des enquêtes sur chaque citoyen américain pour savoir s’il n’est pas un peu débile….

Comme ça, l’Amérique sera en paix ET protégée contre les risques d’un gouvernement trop intrusif.

3-Le « Printemps érable » n’était pas une vraiment une révolution, mais….

D’ailleurs, je n’aime pas du tout l’expression « Printemps érable »…

CEPENDANT,
le printemps a permis aux gens de réfléchir à des enjeux de société entre deux épisodes d’O.D. En gros, des gens se sont forgé une opinion (parfois sur des faits manipulés, parfois trop polarisée par les parties de part et d’autre). Ça n’a pas toujours été gracieux, mais c’est déjà ça.

La loi 78, la répression policière, la casse, les insultes, l’agent 728…

On a aussi, je le crois, tous appris une leçon fondamentale : la division des opinions autours d’un enjeu comporte son lot de risques de dérapages…et le pouvoir politique, lorsque poussé dans ses derniers retranchements, peut utiliser ces divisions et la violence. Même dans une société « civilisée » et pacifiée.

À travers tout ça, les “casseroles” furent l’une des plus belles images de mobilisation citoyenne et d’échange entre voisins de quartier que j’ai eu l’occasion de voir dans ma vie. Particulièrement dans une société où l’on préfère marcher sur la gueule de la personne en face de nous, plutôt que de la regarder…Très rafraîchissant.

4-L’album d’Avec pas d’casque est bon…sans plus.

J’ai quelques différents avec mes collègues du BANGBANG là-dessus.
Les paroles sont excellentes, je prendrais même des tounes pour les mettre sur un film de noël genre mélancolique d’un couple d’alcooliques qui se rencontrent un soir de novembre dans une taverne et qui vivent une histoire qui finit bien.

Mais la musique est tellement downante que j’ai essayé de monter une côte en l’écoutant et je me suis ramassé dans le creux d’une vallée. Ça doit être pour ça que ça s’exporte mal à Québec… Y’a trop de côtes.

5-Prometheus n’est pas un bon film

Riddley Scott, prequel d’Alien, scènes intenses, décors époustouflants… Ça n’excuse pas le fait que le scénario est plus troué qu’un gruyère. On a beau être des souris affamées, il fallait voir la trappe.

Pis en plusse, je vois même pas en 3-d. Bouh-urns.

6-La démocratisation de l’information et des médias est une arme…à double tranchant.

Dans les deux dernières années, les révolutions dans le monde arabe ont démontré la puissance des médias sociaux, lorsqu’utilisés par le peuple face à des gouvernements autoritaires, corrompus et dépassés.

Ici, le printemps a également démontré que les plates-formes qui permettent d’échanger des informations, de partager des opinions et de mettre des gens en contact sont un instrument de mobilisation incroyablement puissant, souple et efficace…Souvent plus que les contre-attaques orchestrées par l’État. Ce dernier devra prendre des notes : les règles ont changé.

Inutile de chercher des leaders, des organisateurs, des personnalités charismatiques pour les discréditer ou les arrêter. La mobilisation est désormais horizontale, non plus verticale. Impossible aussi de prévoir, d’encadrer et d’aseptiser : les manifestations sont sporadiques, ludiques, spontanées.

L’envers de ce nouveau rapport de force pour le citoyen ordinaire existe néanmoins. Les médias sociaux ont aussi permis la démocratisation de la stupidité. Maintenant, n’importe quel maillet peut se servir du web pour déverser son fiel, sa démence, son insignifiance.

Mention honorable à Luka Roccoco Magnotta.

Mention tout aussi honorable à certains lecteurs du Huffington Post.

7-Rémy couture n’est pas coupable parce que…

Il n’est pas coupable point. Vous pouvez trouver que son travail est déviant, vous pouvez dire que c’est de la merde et le traiter de psycho, si vous voulez. On peut également ramener le débat sur ce qui doit être ou non subventionné…mais l’art ne sera jamais criminel. On ne ramènera pas la censure ici..y’a trop de pays qui essaient justement de s’en défaire.

8- Le conflit Israélo-Palestinien

« Hey, c’est une fois un juif et un arabe. Qui est dans la merde ? Tout le monde. »

Mais surtout les palestiniens quand même…

Félicitations à John Baird et au Canada pour son entêtement autiste à ne pas condamner l’occupation illégale des territoires palestiniens par Israël, à se réjouir de la colonisation de ces territoires et à jeter tous le blâme sur les palestiniens qui ont le malheur de ne pas avoir de Palestine.

Félicitations réelles aux juifs dans le monde qui se sont levé pour rappeler qu’être en désaccord avec les politiques d’un gouvernement ne signifiait pas être antisémite. Idem pour tous ceux qui dénoncent l’extrémisme de toute part.

9-Guy Turcotte

Cette histoire me rend tout autant mal à l’aise que vos réactions.

10-Richard Martineau et Éric Duhaime devraient s’acheter un bathyscaphe…

Et explorer les vestiges du Titanic tellement ils sont rendus à des profondeurs abyssales…

Tsé Richard, pour comparer la crise étudiante et l’affaire Magnotta, fallait que t’en aille bu en sacrement de la sangrilla…

Tsé Éric, quand le ptit carré tourne au rouge dans le feu de circulation, ce n’est pas un complot socialiste du gouverne-maman… ça veut dire met les breaks… et réfléchit un peu par la même occasion.

Ahh la belle vie.

11-Puisse la commission Charbonneau laver plus blanc…

Mettre les crottés sous la douche, les bas au lavage, les chapeaux à la remise, les maires à la retraite… et laisser la société québécoise pantoite.

12-L’acte de Richard Bane était un attentat politique

Et doit être analysé comme tel…

Le type a beau avoir une araignée au plafond et une robe de chambre absurde, le désormais proverbial « les anglais se réveillent » s’inscrit dans un contexte qu’on ne peut ignorer.

Malgré l’argumentaire confus et schizonoïde du gars, l’acte de violence qu’il a posé et sa justification fesaient appel à des tensions historiques et contemporaines bien réelles. Richard Bane n’est peut-être pas politique, mais son geste l’était asssurément, au minimum parce qu’il peut être interprété comme tel dans les deux camps qu’il oppose, anglo, comme franco.

Refuser de qualifier l’histoire Bane d’attentat et en parler comme un geste de folie isolé ‘aidera pas la réflexion sur les dangers que font miroiter l’isolement et la polarisation croissante des individus et des idées dans les sociétés modernes. Idem pour Anders Brevick.

Nominés 2012 catégorie « la fin du monde aurait du avoir lieu »:

-Le candidat républicain Todd Akin pour sa déclaration anti-avortement mettant en vedette la capacité magique du corps féminin à bloquer la fécondation en cas de viol.
-L’étudiant Laurent Proulx et l’étudiant Jean-François Morasse ex aequo.
-Arielle Grenier lors de son passage à TLMEP…Merci.
-Éric Lapointe pour son clip Brume de ta bouche
-Mon père est riche… il est où lui ?
-Le rockeur Mario Benjamin pour son clip sur les enfants abusés ou « comment défoncer une porte ouverte »…


-Jean Charest
-Radio X à Montréal
-Bernie Eccelstone
-Le gouvernement conservateur pour l’ensemble de son oeuvre
-La mafia montréalaise pour l’ensemble de son oeuvre
-La NRA pour l’ensemble de son oeuvre

…trop de monde pour l’ensemble de leur oeuvre…

Nominés 2012 catégorie « mince espoir en l’humanité »:

-La réélection de Barack Obama
-Jean-Martin Aussant et sa gang parce qu’ils m’inspirent quand même…
-Françoise David parce qu’elle le méritait.
-Jean-François Lisée
-Le come-back de Refused


-Le Pouzza Fest
-Jonathan Juno qui devrait avoir un blogue ici
-François Laplante Beaudet parce qu’il tient Sick Scene à bout de bras
-Les Bad Mojo Nights

Pis le nouvel album d’Alie Sin qui va sortir ce printemps… oui, oui je te le jure.

On se voit en 2013, folks!

Pas encore de commentaire. Laisser un commentaire

Tour d'ivoire

Gabriel Marquis

Du haut de ma tour, je ne juge rien. J'suis pas nécessairement l'exemple qu'on donne aux enfants.

RUBRIQUES

Syndication RSS

BLOGUE
COMMENTAIRES
iweb